En Avril je me suis décidé à aller chez le dentiste parce que la dernière visite remontait à quelques années. Je suis super pointilleux sur le brossage des dents mais on sait jamais. La gentille dentiste voyant que mes dents de sagesse n'étaient toujours pas au rendez-vous à 25 ans m'a envoyé faire une radio et la nouvelle est tombée, elles risquaient pas de sortir parce qu'elles poussaient dans tous les sens sauf le bon ...

Pas de détails, on les enlève toutes, celles qui poussaient encore honorablement prenant trop de place dans ma petite bouche (j'ai toujours cru que j'avais une grande bouche pourtant ...)

Bref, je me retrouvais deux mois plus tard allongé devant un stomato armé jusqu'aux dents et m'enfonçant une aiguille dans la gencive en tentant de me rassurer. La mode actuelle pour enlever les dents de sagesse c'est côté par côté et sous anesthésie locale (youpi).

Alors effectivement, on ne sent pas les manipulations du bonhomme, par contre ce qu'on sent c'est qu'il vous tire sur la gueule dans tous les sens, la première opération m'a laissé des courbatures aux cervicales. La violence est aussi assez traumatisante, on peut pas s'empêcher de penser que s'il ripe sur la dent il va vous passez la fraise à travers la joue tellement il appuie fort ...

Après l'opération, qui heureusement ne dure qu'un gros quart d'heure, le stomato vous enfonce un bout de contons dans la bouche à serrer très fort pendant une heure sur « le trou ». Et oui, pas de suture « vous en faites pas ça cicatrise très bien » ... ouai mais ça fait un trou ...

Bref, on remercie le stomato à grand renfort de « mm mm », on va payer la secrétaire en lui demandant le stylo pour le chèque toujours en « mm mm », on assure que ça va d'un « mm mm » mal assuré et on dit en revoir avec un grand « mmmm » final.

A ce moment, ça fait pas mal parce que la côté est encore complètement endormi, il ne reste plus qu'à rentrer trèèès vite chez vous pour prendre les calmants, vous coller une poche de glace sur la tronche et attendre que tout ce joli monde se réveille.

Comme je le disais, j'ai été victime de l'efficacité des médicaments pour ma deuxième opération (qui a eu lieu lundi dernier) et d'une meilleur gestion de l'après opération de ma part. En effet, mes deux opérations n'ont pas du tout débouché sur le même résultat. La première fois, j'ai eu super mal pendant une semaine et ma joue a gonflé de façon assez spectaculaire pendant 4 jours avant de partir en hématome d'un vert du plus bel effet. Pour la deuxième ... rien ou presque. A peine mal mais rien de bien méchant et même pas la moindre petit boursouflure, je bouffais déjà normalement au bout de deux jours (à part qu'il faut mâcher quand même que d'un côté parce que dès qu'un truc se met dans « le trou », c'est parti pour un quart d'heure de gargarismes et de manipulations linguales désespérées)

Donc histoire que cet article complètement inutile (vu que j'ai pas pu faire de photo marrante) devienne utile un minimum, mes petits conseils si vous devez vous faire enlever des dents de sagesse :

  • Prenez rendez vous le plus tard possible dans la journée et bouffez comme jamais avant parce qu'après vous aurez faim mais tout sauf envi de mettre un truc dans votre bouche avant le lendemain midi.
  • Essayez de vous détendre pendant l'opération ... c'est pas facile mais la deuxième est mieux passée, ça diminue le stress et c'est plus facile pour le médecin.
  • Surtout ne pas se rincer la bouche en rentrant de l'opération, le contact de l'eau sur la plaie la réveille d'un coup et ça fait très très mal. Crachez le sang doucement et attendez tranquillement que le goût passe, c'est pas agréable mais c'est pas douloureux au moins.
  • Le hachis-parmentier est votre ami.
  • La glace à la vanille est votre amie (par contre sucer un glaçon c'est des conneries)
  • Ne commencez pas les bains de bouche le premier soir mais lavez vous les dents avec un tout petit peu de dentifrice pour pas être obligé de rincer la bouche trop fort (eau sur plaie à vif = aïe)
  • Le Solupred c'est sublinguale ... (oui j'ai mis deux jours la première fois à m'en apercevoir, et vu que c'est l'anti-inflammatoire, c'est sûrement pour ça que j'ai gonflé comme un hamster)
  • Si vous saignez sur les premiers lavages de dents c'est pas grave, rincez doucement.
  • Le goût bizarre dans la bouche pendant quelques jours après ne veut pas forcément dire que ça s'infecte, c'est juste la cicatrisation qui fait ça je pense (j'ai flippé pour rien la première fois)
  • Allez voir le dentiste dans la semaine juste pour qu'il jette un oeil, ça rassure de l'entendre dire que c'est parfait (surtout la première fois quand on sait pas trop).
  • La bière au bout de trois jours c'est trop tôt ...

Et bien sur, votre poche de glace sera votre amie pendant une bonne semaine, hésitez pas à en abuser (moi je la prend dans mon lit et je m'endors dessus) parce que même quand ça fait plus mal, ça picote et la glace fait passer ça.

Bon courage à tous ceux qui y passeront.