Il est 20h, les résultats que tout le monde attendait et qui ne surprennent personne viennent de tomber. Après quelques villes vitrines rapidement passées en revues, les zhommes poulitiques entament leur longue soirée de langue de bois.

Je m'amuse à zapper de chaîne en chaîne très vite et j'entends exactement les mêmes discours au mot prêt. C'est pas que ça me surprennent particulièrement, c'était la même ronde la semaine dernière, mais j'essaye de prendre du recul par rapport à la situation et je me dis que c'est quand même hallucinant d'hypocrisie. A quoi ça sert d'écouter parler ces gens qui ont préparé des discours stéréotypés avec leurs partis et qui de toute façon ne répondront pas honnêtement aux questions ?

Pompon d'or à Ségolène qui nous fait une démonstration de lecture à voix haute avec une nette amélioration de son bégaiement mais un 2/20 en élocution comme d'habitude. Mais qu'est-ce que cette bonne femme fait à la télé putain ? Ils ont toujours pas compris au PS qu'elle les décridibilise à 2000% ? Mais enfermez là dans son bureau et perdez la clef ... pitié ...

Et pendant que je m'énerve tout seul devant mon PC comme un con de français de base jamais content, M.Droite assure à M.Gauche sur toutes les chaînes que ce scrutin n'est que local et n'est absolument pas un camouflet au gouvernement. Pire, l'apparente démobilisation des électeurs de droite voudrait dire que ceux-ci attendent des résultats plus rapides des mesures engagées et que donc il faut continuer et accélérer les réformes. Ça tombe bien ça dis donc.

Et bien entendu, M.Gauche répond à M.Droite sur toutes les chaînes que ce scrutin n'est pas que local mais bien un vote sanction de l'électorat contre la politique injuste et sans résultat pratiquée depuis 10 mois.

Alors évidemment que je suis complètement d'accord avec tout ce que j'entends sortir de la bouche des mecs de gauche mais la forme est tellement mauvaise, tellement fausse que tout cela se perd dans un brouhaha de copeau de langues de bois qui s'entrechoquent.

Tient, à droite ils ont leur Ségolène, Rachida a pris un happy meal bafouillage et dyslexie en passant chez Mac UMP avant d'arriver à TF1.

Sauvez moi ...