En tant que ventre sur pattes congénital, je me dois d’avoir toujours un paquet de gâteaux à côté de moi au boulot. Mais il y a quelques mois, j’ai découvert avec effroi dans un reportage la nouvelle mode dans l’agroalimentaire, les acides gras trans (wikipedia). Je vais pas vous faire un cours mais pour vous situer le truc, le reportage en parlait limite comme si c’était de l’amiante dans la bouffe. Les acides gras trans, vous pouvez les repérer dans la liste des ingrédients sous la dénomination « huiles partiellement hydrogénées » ou trucs dans le style. On les retrouve surtout dans les petits gâteaux, le pain de mie, les pâtes toutes faites (à gâteaux, à pizzas …) ou encore les plats en conserves. En gros beaucoup de trucs que l’étudiant moyen (et le jeune cadre encore pas loin de l’étudiant) bouffe régulièrement.

J’ai d’ailleurs constaté la semaine dernière sur mon paquet de M&M’s qu’ils étaient contaminés. Damned.

Sous l’impulsion de Tonton Jean-Michel, je me suis dit que le Bio pourrait être la solution à mon problème, qu’il faudrait que je tente les gâteaux Bjorg pour voir ce que ça donne et diminuer ainsi ma consommation de déchets radioactifs.

Nous voilà donc arrivé à hier soir (oui les grandes décisions sont toujours très longues à porter leurs fruits chez moi) chez Champion devant le rayon Bio. Alors déjà, ils mélangent le Bio et le diététique et je trouve ça assez relou parce que moi j’ai envi de manger de la bouffe saine mais pas pour autant pauvre. Déjà que c’est pas facile de grossir en bouffant du gras à la petite cuillère, si je me retrouve à bouffer du diététique par inadvertance, je vais ressembler à un coton tige. Me voilà donc à farfouiller dans le Bio-diététique pour essayer de trouver des gâteaux au chocolat pas allégés. Entre parenthèses, tous les paquets se ressemblent et tout est mélangé, c’est vraiment chiant de bouffer Bio. Je trouve donc finalement des gâteaux (à côté des soupes) qui semblent sympas :

Bjorg chocolat noir

Comme on peut s’y attendre, la liste des ingrédients est rassurante :

Ingrédients

A noter la mention « huiles non hydrogénées ». On sent que le produit s’adresse à des spécialistes du bien manger.

Alors sans plus attendre, l’avis gustatif bien sur. Je vous avoue que ce matin, j’ai pas tenu longtemps avant de les gouter, plus par curiosité que par faim. Sous les regards moqueurs d’Ad et Alex qui me regardaient comme si je m’apprêtais à bouffer une tomate extraterrestre, j’ai ouvert le paquet.

Et bien c’est vraiment très bon. Le biscuit est plus dur et plus dense qu’un BN et a un léger goût fruité. Le chocolat est sans commune mesure avec le truc pâteux habituel puisque c’est du vrai chocolat, comme en tablette.

Bon par contre, point négatif du Bio, c’est pas donné. J’ai pas en tête le prix de mon paquet de BN mais le paquet de gâteaux Bjorg coûte 2.48€ pour 9 gâteaux. Sachant qu’un Bjorg cale quand même plus qu’un BN, ça reste cher, surtout pour un gros consommateur comme moi (et plus c’est bon, plus j’en bouffe).

Comme dit Tonton, la santé ça n’a pas de prix. Ça me permettra de justifier mon budget gâteaux mais pour les français à revenus modestes, je pense que les acides gras trans ont de l'avenir. Le pouvoir d'achat et le Bio c'est pas compatible.