Mais qu’importe, j’ai décidé de mettre tout ce qui compose ma vie sur ce blog donc la politique y sera. Je n’ai pas particulièrement de grandes connaissances ou références mais je suis la politique comme spectateur attentif depuis déjà très longtemps. Cet intérêt vient de mon père qui est lui même passionné, ancien membre du parti socialiste il y a plus de 20 ans et une bible en la matière à laquelle je me réfère encore très souvent.

Bien maintenant, plantons le décor. Je suis de gauche. Mais qu’est-ce qu’être de gauche ? Pour moi le postulat primaire c’est que je privilégie l’homme avant tout et qu’il doit être le centre autour duquel s’organise la société. Son bien être et son épanouissement au sein de cette société doivent être les priorités absolues. Le profit, la réussite et l’excellence n’étant que des accessoires, des sous-objectifs que l’on peut néanmoins viser s’ils n’entrent pas en opposition avec le postula principal.

Et c’est là toute la différence, pour moi, avec la droite qui met donc ces sous-objectifs comme postulas, quitte à laisser en route une partie des citoyens qui ne serait pas assez bons/forts/volontaires pour prendre le TGV en route.

On essaye depuis quelques temps de nous faire croire que notre bonheur passe par une économie forte, une croissance forte, être hyper productif, travailler toujours plus etc.

Je dis pourquoi pas, je ne suis fermé à aucune hypothèse, tout doit être analysé mais en réfléchissant (du moins en essayant) sur le long terme et les exemples du passé. Mais d’autres chemins sont possibles, alternatifs comme complètement opposés.

Je ne développe pas plus pour l’instant. Les grandes idées sont là et chaque point sera repris par des critiques ponctuelles sur l’actualité politique. Je développerai aussi dans un billet (ou une série) ma vision personnelle de l’évolution que doit prendre notre société.

Je ne tiens pas mes opinions et idées pour vérités générales, elles n’engagent que moi (j’ai d’ailleurs volontairement exagéré le nombre de je). Je serais très heureux de les voir éprouvées et critiquées tant que ces critiques restent constructives.

A bientôt.